Présidé par Christophe Najdovski, adjoint aux transports, voirie, déplacements et espace public, le comité réunit des représentants d’associations cyclistes mais pas uniquement : AUT, Mieux se Déplacer à Bicyclette (MDB), Vélorution, Paris en Selle, Sortir du nucléaire, Diplomacycles (représenté Youri Khelifi et Thierry Duboc) ainsi que plusieurs acteurs publics tels que la Préfecture de Police, les services de la mairie, la RATP.

Les propositions de la mairie portent sur quatre projets de réaménagement de pistes cyclables :

Le réaménagement de la ligne d’autobus 72, entre la place de l’Alma et la place de la Concorde, a des répercussions sur le réseau cyclable. Le réaménagement partiel de la place de l’Alma est jugé favorablement par les associations. Travaux en mars-avril 2019, livraison fin 2019.

  • Quai de la Rapée. Le secteur du Pont d’Austerlitz/Quai de la Rapée/Bd de la Bastille est un casse tête (« le carrefour est complexe quand on vient du pont d'Austerlitz ») Il est envisagé de supprimer le terre-plein quai de la Rapée et d’élargir la piste cyclable côté Nord.
  • Porte de la Plaine. Les associations se demandent s’il ne serait pas préférable de faire passer la piste cyclable par le côté Nord des Maréchaux plutôt que de faire un grand tour vers le Sud.
  • Avenue de la porte Brancion, RAS.

Les interventions des associations reçoivent des réponses de la préfecture de police et/ou de la mairie :

  • Accident camion-vélo sur la Voie Georges Pompidou : la préfecture de police indique qu'elle organise une commission des sites accidentogènes et propose de faire un point spécifique sur l’accidentologie lors d’un prochain comité vélo sur la base de cas précis.
  • REVe quai d’Austerlitz : la mairie prend des dispositions pour dissuader le stationnement des camions de livraison sur la piste cyclable. La réglementation est que les livraisons doivent être réalisées à l’intérieur des bâtiments pour les immeubles de bureaux de plus de 2 500m² (article 12 du PLU).
  • MDB indique qu'il y a des problèmes de verre brisé entre pont de Tolbiac et la passerelle Simone de Beauvoir. Christophe Najdovski indique que la procédure est de faire un signalement dans l’application dansmarue.
  • Début de débat sur l'état de non-droit pour les trottinettes, planches, monocycles et autres engins électriques qui envahissent nos rues depuis quelques semaines. Doivent-ils rouler sur les trottoirs ? sur les pistes cyclables ? sur la chaussée ? Les associations estiment que les pistes cyclables sont faites pour rouler à 20/25 km/h. Au delà il faut emprunter les voies de circulation générale.