Actions

L'association a notamment pour objectifs d'améliorer les installations disponibles au ministère et dans le réseau des ambassades. Il s'agit notamment de proposer à l’administration d'améliorer les conditions de stationnement des vélos, de mettre en place les vestiaires et douches et enfin d'accompagner le ministère dans le déploiement des Diplolib. Vos remarques et revendications sont les bienvenues. Faites nous connaitre vos besoins.

L’association se préoccupe à court terme des conditions offertes aux vélos dans le cadre du chantier Quai d'Orsay 21 qui débutera prochainement : conditions d'accueil pendant les travaux, nouveaux espaces après les travaux.

L'association se fixe pour premiers objectifs :

  • la recherche de solutions à même de faciliter le parking de vélos (dans un premier temps sur les 3 sites du Quai d’Orsay, des Invalides et de Convention).
  • la mise en place de l’indemnité kilométrique vélo (IKV) au MAEDI afin de prendre en compte la démarche des utilisateurs de vélo.
  • une réflexion commune avec la DIL et particulièrement les BAU autour de l’usage des Diplolib, afin notamment de faciliter leur usage et leur diffusion.
  • dans le cadre de l’opération Quai d’Orsay 21, l’intégration dans le projet de réhabilitation du site de douches et de penderies individuelles dans les bureaux (sur le modèle de ce qui se fait à Convention).
  • proposer au MAEDI la mise en place de vélos électriques sur le modèle de Diplolib afin de faciliter les déplacements travail-travail.

L’association Diplomacycles, en partenariat avec l’ambassade de Finlande, a le plaisir de proposer aux membres du corps diplomatique et consulaire intéressés, à leurs familles et amis, de participer à la troisième édition du :

Tour des Ambassades

Se faisant le relais des préoccupations de ses adhérents, l’association Diplomacycles a obtenu au terme d’un dialogue constructif avec l’administration, l’accès et le stationnement des vélos à l’intérieur du site du quai d’Orsay, de façon provisoire, en attendant un dispositif pérenne dans le cadre du projet QO21.

Lundi 12 novembre, nous avons eu le plaisir et l’honneur de recevoir Mme Margot Besson, chargée de la politique cyclable à la Mairie de Paris.

Après lui avoir présenté l’association et ses différentes activités, Mme Besson nous a exposé les principaux aménagements inscrits au Plan vélo lancé en 2015.

Amis Diplomacyclistes, à vos agendas pour les rendez-vous du mois de juin !

 

Trois membres du bureau (Sylvie Playout, Nicolas de Lacoste, Jean-François Blarel) ont été reçus par le Secrétaire général du MEAE.

Après avoir rappelé l’historique et l’objet de l’association, ils ont exposé la problématique du stationnement des vélos au Quai d’Orsay. Une dizaine d’actes de vandalisme ou de vols ont été signalés à l’association en quelques semaines.

L'indemnité kilométrique vélo (IKV) a été créée en 2016 pour les salariés du privé qui se déplacent à vélo. D'un montant de 0,25 € par kilomètre parcouru, cette indemnité est prise en charge de façon facultative par l'employeur. L’IKV est exonérée d’impôt sur le revenu (à hauteur de 200 € par an). Le ministère de la Transition écologique affirme que l’IKV "a fait la preuve de son efficacité" puisque la part de salariés cyclistes "est passée de 25 à 70%" dans les entreprises l’ayant mis en œuvre.

Présidé par Christophe Najdovski, ce comité réunit, outre les services municipaux (cabinet de l'adjoint au maire, architecture, mission tramway), la RATP, la préfecture de police et les associations Mieux se déplacer à bicyclette, Vélorution, Cyclofficine, Paris en Selle, Diplomacycles.

Plusieurs membres de notre association ont pris part à l’étape Nogent-sur-Marne / Arc-de-Triomphe à Paris le 8 septembre, aux côtés d’une dizaine de cyclistes kazakhstanais, dont l’ambassadeur du Kazakhstan à Paris (site de l'ambassade du Kazakhstan), Jean Galiev, et de quatre vélos tandem, sur lesquels pédalaient, à l’arrière, des non-voyants.