Dans le cadre de son plan vélo 2015-2020, la Mairie de Paris réunit chaque mois diverses associations (cyclistes, usagers des transports) et institutions (RATP, préfecture de police) afin d’échanger sur les aménagements cyclables en cours dans la ville. À chacun des comités sont abordés les travaux dans un quartier et les acteurs présents, dont Diplomacycles, sont invités à donner leur avis.

Alors que les travaux d’aménagement de nouvelles pistes cyclables marquent le pas à l’approche des élections municipales, le comité vélo fait le point sur les travaux d’aménagement récents ou prévus. La bonne nouvelle c’est la fréquentation des itinéraires cyclistes, qui a doublé en un an. La mauvaise, c’est le non-respect massif des priorités piéton par les cyclistes.

Prolongement du tramway jusqu’à la porte Dauphine

La phase de consultation des entreprises va commencer, pour un début des travaux en septembre 2020. Une piste bi-directionnelle est prévue sur l’ensemble du tracé. Le franchissement des rails du tramway à la porte des Ternes respectera un angle de 35° pour éviter les chutes. Porte Dauphine, la piste cyclable contournera la gare de l’avenue Foch « pour éviter des conflits vélos-piétons ». Les associations estiment que « ça ne fonctionnera pas, en particulier les étudiants en vélo ». Il est prévu 650 places de stationnement vélo, sous forme d’arceaux de Véligo en libre-service et de Véligo en consigne sécurisée https://veligo.transilien.com/fr/articles.php sans compter les bornes Vélib. Les associations critiquent des trajets « trop biscornus » en arrivant de Neuilly sur la porte Maillot, qui risquent de ne pas être respectés. La mairie promet de « voir si on peut éviter la double chicane ».

Travaux récents ou prévus

Le carrefour Magenta / Gare de l’Est est terminé. Le quai d’Orsay est ouvert, les travaux ont bien avancé sur le quai Branly et vont bientôt commencer sur le quai Saint-Bernard. Place de la Bastille, une partie des cheminements ouvrira en novembre et « on espère finir la place avant les élections ». La piste cyclable à contresens rue Lecourbe sera finie fin octobre.

Le tunnel sous l’Etoile sera mis en service dans quelques jours mais il ne sera ouvert qu’en journée. Un nouvel éclairage « coloré » est prévu dans le tunnel des Tuileries. Un nouvel aménagement est prévu pour la traversée de la place de l’Alma. « Selon les résultats des élections d’autres grandes places parisiennes seront aménagées ».

Marquage au sol

Les associations demandent un marquage central en pointillé sur toutes les pistes bidirectionnelles, notamment sur le Réseau express vélo (REV).

+ 50% de vélos en un an

Les données de comptage des vélos seront accessibles en opendata sur Paris.fr http://bit.ly/2Lh0nVk mais pas en temps réel. Ce seront des données brutes avec des erreurs possibles. On constate qu’entre septembre 2018 - retour à la normale du parc Vélib – et septembre 2019, le trafic a augmenté de 50 %. Par exemple sur la voie Georges Pompidou on passe, sur la période, de 50 000 vélos à 75 000 vélos par mois. Quatre nouveaux totems compteurs de vélos vont être installés gare d’Austerlitz, quai de la Marne, carrefour Turbigo-Sébastopol et Cours-la-Reine.

Stationnement

L’installation de nouveaux arceaux permet de dégager la visibilité aux carrefours pour les piétons. « On n’a pas le temps de répondre à la demande, on en installe en masse ».

Incivilités

La mairie avoue être perplexe devant la forte proportion de cyclistes (9 vélos sur 10) qui ne respectent pas la priorité pour les piétons. Elle demande aux associations s’il faut verbaliser ou si elles ont des propositions pour endiguer ce fléau.