Dans le secteur privé, l’IKV est facultative. Une indemnité kilométrique vélo (IKV) a été créée début 2016 pour les salariés qui se déplacent à vélo. D'un montant de 0,25 € par kilomètre parcouru, cette indemnité est prise en charge de façon facultative par l'employeur. L’IKV est exonérée d’impôt sur le revenu, toutefois, cette exonération est limitée à 200 € par an.

Une expérimentation a été lancée en septembre 2016 dans les ministères du Développement durable et du Logement. La prise en charge des frais engagés pour se déplacer à vélo ou à vélo à assistance électrique correspond au montant de l'IKV, fixé à 0,25 € par kilomètre parcouru.

L'IKV bientôt instituée au MEAE ?

Fin 2016, un syndicat du MEAE a demandé à la DRH du ministère le bénéfice de l’IKV pour les agents parisiens et nantais du ministère, en se basant sur l’expérimentation en cours dans les ministères du Développement durable et du Logement. Après avoir indiqué, dans un premier temps, qu’il n’était « pas envisagé d’extension du dispositif à d’autres ministères jusqu’à la fin de la procédure d’expérimentation », le MEAE a adopté une attitude beaucoup plus constructive. En effet un projet de décret interministériel a été examiné et approuvé, le 11 avril 2017, par l'ensemble des centrales syndicales siégeant au conseil commun de la fonction publique (CCFP). Le ministre des Affaires étrangères figure parmi les possibles signataires de ce décret interministériel et notre direction générale de l'administration s'est déclarée à plusieurs reprises favorable à la mise en place de cette mesure. Autre bonne nouvelle, le projet de décret ne fixe pas de plafond annuel, renvoyé à un arrêté, qui permettra plus de souplesse. Mais il subsiste un problème de taille : ce projet de décret, six mois plus tard, n'est toujours pas signé et publié. Cela ne signifie pas que la mesure soit abandonnée mais plusieurs textes examinés au CCFP ont fait les frais du changement de majorité politique. Le bureau de Diplomacycles maintient le contact avec les représentants des personnels au CCFP et ne doute pas que ce décret important finira par être publié.